Frogans Technology, un autre regard sur l’Internet

Ecrit le 11/16/15,

Logo du projet Frogans

Pour beaucoup de personnes non-initiées, le Web et Internet sont une seule et même entité. Il n'est cependant pas possible d'infirmer plus cette assertion que par le biais de la technologie proposée par Frogans. Un Web différent, cela peut sonner étonnant à certaines oreilles, mais la technologie Frogans est bien réelle.

Il a fallu quelques minutes d'explication à la présentation de Frogans Technology à l'ECV Digital pour comprendre le réel fonctionnement de la solution. Un CMS permettant de produire du contenu statique ? Non. Une idée de remplacement pour le web ? Non plus. Au fur et à mesure, l'étau s'est resserré pour finalement mettre le doigt sur ce qui nous paraissait tellement étrange que le comprendre avait pris beaucoup de temps. Promouvoir et développer une entité parallèle au web, les "Sites Frogans". La technologie est là, et ça fonctionne, Un outil unique permettant de connecter des milliers de sites entre eux sur desktop avec un simple logiciel lancé et ne prenant pas plus qu'un dixième de l'écran. Mais surtout, et c'est le point de cet article, la possibilité pour tout le monde et particulièrement les graphistes (bien plus nombreux que les développeurs) à créer le site de A à Z, bien plus personnalisable qu'un CMS.

Un phénomène adressé aux graphistes ?



Au-delà de repenser la façon de créer et de lier des sites entre eux, Frogans s'est lancé dans la création de son propre langage de description, le FSDL. Un mélange de XML, d'HTML, et de Photoshop. C'est tout, aucun autre langage supplémentaire quel qu'il soit, et donc la création accessible à tous. A ceci près que tout dans le FSDL indique qu'il a été pensé pour des personnes ayant des connaissances de graphiste.



Tout ici indique un travail minimal à fournir pour sortir un beau travail. Tout est géré, tout est mis à disposition de la manière la plus facile qui soit. Une personne ayant touché à Photoshop et n'ayant jamais fait de programmation (ici on parlerait plutôt d'intégration) serait totalement capable de saisir les principes de la création d'un site Frogans et de s'y atteler.

Il n'existe aucune possibilité de la sorte aujourd'hui sur le Web. Son développement a joué à la fois pour et contre lui. Première barrière, la fenêtre de navigateur rectangulaire et envahissante. Seconde barrière, l'abondance de langages à connaître pour créer un site de toute pièce. Troisième barrière, la compatibilité du web sur tous les devices, sans parler des smartphones qui sont pourtant en voie de devenir (ou d'être) les terminaux les plus utilisés. Autant de barrière qu'a su faire tomber Frogans Technology à la création de son système de sites Frogans, de son navigateur multi-devices et de son langage unique.

Une leçon à tirer pour le web ?



Il reste de difficile de parler de Frogans sans parler du Web ou même les comparer. Rome ne s'est pas fait en un jour, et la notoriété des sites Frogans non plus. Mais impossible n'est pas Web, et même si la coexistence est possible entre les deux, il resterait fort dommage que le Web ne fasse pas d'effort au niveau de ces barrières qui pullulent et freinent la création et la restreigne. Les CMS ont été une idée de participation du commun des internautes au façonnage du Web, mais force est d'admettre que celui-ci reste toujours bien sombre à la plupart.

Dans un monde en croissance exponentielle, la technologie Frogans ouverte à tous et facile d'accès trouvera t-elle sa place ? Rien de moins sur, mais il est clair qu'elle possède nombre de longueurs d'avance sur bien d'autres technologies. Une nouvelle ère de création et d'accessibilité peut arriver à tout moment, et il n'est pas impossible d'entendre dans quelques années des enfants parlant "du dernier site Frogans que j'ai créé".

Merci à Frogans Technology pour cette excellente conférence, libératrice à plus d'un titre et nous permettant surtout de chambouler notre façon de penser.


Barranco Guillaume

Télécharger les sources